¤¤¤¤¤¤ Avec Le Mediateaseur [21 Décembre 2014] ¤¤¤¤¤¤ Page Suivante

 
 
 
 

 
Le Mediateaseur : Es-tu contente de l'Accueil de ce Single ?
Najoua BELYZEL : Ben je suis vraiment contente que mon Retour soit annoncé avec une Chanson pareille en fait, avec un Sujet aussi Fort et aussi Délicat donc je suis vraiment très heureuse. En plus il a été très bien accueillie le Clip - l'Image, le Texte. Donc c'est plutôt très positif.
Le Mediateaseur : Y-a-t-il longtemps que tu voulais écrire sur ce sujet ?
Najoua BELYZEL : J'ai été inspiré lorsque je suis rentrée d'un séjour à l'étranger et que j'ai aperçu à deux reprises, à deux temps différents, deux Affiches d'Avis de recherche pour Enfants, à partir de là j'ai été vraiment bouleversée. Ca a vraiment changé les choses à l'intérieur de moi. C'était mon Devoir en rentrant à Paris, c'était de mon Devoir d'écrire quelque chose.
 
Le Mediateaseur : Cela a-t-il été Facile à faire ?
Najoua BELYZEL : C'est vrai que ce n'est pas quelque chose... Enfin. Tu te dis pas euh... "Tiens aujourd'hui on va parler de Disparitions d'Enfants ou tiens de la Mort... ?", c'est très Délicat ça ne vient pas comme ça. Moi j'ai la chance de pouvoir écrire mes propres Textes et quelque part ce qui m'aide c'est que je suis très Emotive, très Emotionnelle et les mots en fait moi, quand je suis touchée par quelque chose ça m'habite totalement. Ca m'empêche même de dormir parfois !... Et de là en fait les phrases, les mots viennent, se bousculent, se dessinent et font que ce texte là il n'a pas été Difficile à écrire. Ce qui est difficile c'est ce qu'on ressent quand on l'écrit. Mais les Mots se sont vraiment accrochés les uns aux autres tout seul et en plus la particularité de ce morceau là aussi c'est que la Musique a été quasiment faite en même temps, alors qu'en général quand je travaille - j'ai la chance de travailler toujours avec la même personne, Christophe CASANAVE - et en général il compose, j'écoute, ça me touche, j'écris... C'est assez rare que j'écrive quelque chose et qu'il compose par dessus. Et là pour "Que Sont-Ils Devenus ?", il a pris sa guitare, moi je venais de vivre ce choc là et d'avoir vu ces Affiches là et "Pourquoi ? Qu'est ce qu'Ils Sont Devenus ? quoi... Bon après je me suis efforcée de faire des jolis Mots, de jolis Textes donc "Que Sont-Ils Devenus ?" c'était beaucoup plus Grand. Et en fait on a fait les choses pratiquement simultanément. Donc c'est la Force de cette chanson aussi parce que pour moi elle est Vraie, je ne dis pas que les autres ne le sont pas mais celle ci elle est Réaliste, Véridique et j'ai vraiment été la plus sincère.
 
Le Mediateaseur : Tu as rencontré une Association Spécialisée en plus. C'est bien ça ?
Najoua BELYZEL : Oui effectivement j'ai rencontré les deux personnes responsables en tout cas qui travaillent au quotidien dans l'Association "Les 116000 Enfants Disparus",
 

Najoua BELYZEL : J'ai rencontré Séverine MUSSEAU et Anne LARCHER, qui ont été tout à fait extraordinaires avec moi, c'est vrai que c'est assez délicat de parler de cette chose là, de cette manière aussi, il y a la Musique... Il y a des gens qui écoutent la Musique pour penser à autre chose, et nous on est arrivés avec ce projet là et moi pour aboutir, pour aller jusqu'au  bout des choses, et que ce soit encore plus réaliste que ça l'était, je me suis dit : "Je vais partager cette chanson là avant même mon public, je veux partager cette chanson là avec des gens qui sont vraiment touchés par ça, qui vivent ça au quotidien, qui ont perdus quelqu'un et qui font tout pour changer les choses". Donc il y a deux ans je leur ai envoyé la chanson, et en fait il a fallu un mois ensuite pour que je les recontacte comme en fait j'étais entrain de préparer un Album qui ne ressemble plus à celui que je viens de terminer, j'ai fait des chansons que j'ai refaite, que j'ai défaite et que finalement je n'ai pas gardé, et en fait à chaque fois que je faisais ça "Que Sont-Ils Devenus ?" était toujours celle qui restait, je n'arrivais pas à m'en séparer. Il était évident pour moi qu'elle fasse partie de cet Album là et qu'elle soit même la chanson phare de l'Album. Donc j'ai repris contact avec eux, je les ai rencontré il y a deux mois, je les ai revu et à partir de là je me suis vraiment investie plus, en tant que Personne normale et en tant que personne publique et en tant qu'Artiste.

                                       

       
 
Le Mediateaseur : Il y a un Clip pour ce Titre, peux tu nous parler de son concept ?
Najoua BELYZEL : Pour moi encore une fois, tout à l'heure je te parlais d'Evidence et de choses qui viennent naturellement et l'idée de faire un Clip autour d'un conte de Fées revisité, tel que Charles PERRAULT parce que moi je suis complètement Fan et qui ne l'est pas, et en fait on a fait un espèce de mixes entre le Petit Chaperon Rouge et le Petit Poucet, et pour revisiter quelque chose de très difficile, de Douloureux et de très Actuel, je ne pense pas qu'avant c'était mieux qu'aujourd'hui, et puis j'avais peur... La chanson est tellement Forte, tellement délicate, tellement Précieuse que je ne voulais pas qu'en même temps les images soient Lourdes... Déjà que ce n'est pas évident à écouter et en plus à regarder, donc pour moi il était très important de donner un sens aux choses, et moi j'ai aussi voulu partir sur une idée de couleurs parce que au départ, je n'avais pas encore l'idée du "Chaperon Rouge", je ne sais pas pourquoi mais je pensais au Rouge. Le "Rouge" c'est une de mes couleurs préférées, voir ma couleur préférée, donc Parler des Enfants Disparus, tout ça... Ces deux idées se sont mis toute seule en place, et j'ai pensé au Chaperon Rouge... Et comment aborder un sujet comme ça il fallait avoir un regard d'Enfant et c'est pour ça d'ailleurs qu'au départ du Clip il y a un Message que j'ai repris de Jean COCTEAU, où je fais Appel à la Naïveté de chacun pour regarder ce Clip là et en même temps Avertir - Avertir les Parents ~ Les Enfants  - du Danger qui nous guette chaque jour. Après ce n'est pas un Clip... Enfin... Juste pour Illustrer quelque chose de très Fort. Je pense que c'est vraiment fait de manière juste, en tout cas je l'espère.
 
 

[Retranscrit "Le Mediateaseur" publiée le 21/12/2014 sur son Site - Lien ci-dessous]

 

 

  Le Carrefour des News Culturelles